Archives mensuelles : décembre 2018

« Vive le vent, vive le vent
Vive le vent d’hiver
Qui s’en va sifflant, soufflant
Dans les grands sapins verts.
Oh ! Vive le temps, vive le temps
Vive le temps d’hiver
Boule de neige et jour de l’an
Et bonne année grand-mère.
Joyeux, joyeux Noël
Aux mille bougies
Quand chantent vers le ciel
Les cloches de la nuit,
Oh ! Vive le vent, vive le vent
Vive le vent d’hiver
Qui rapporte aux vieux enfants
Leurs souvenirs d’hier…
»

Francis Blanche
Vive le vent

Wiki

Joyeux Noël !

Puteaux – Hauts-de-Seine – Ile-de-France – 2018 © Daniel Schipper

   « Je ne suis pas de ceux dont la foi n’est que terreur du Jugement, dont la prière n’est que prosternation. Ma façon de prier ? Je contemple une rose, je compte les étoiles, je m’émerveille de la beauté de la création, de la perfection de son agencement, de l’homme, la plus belle œuvre du Créateur, de son cerveau assoiffé de connaissance, de son cœur assoiffé d’amour, de ses sens, tous ses sens, éveillés ou comblés. ».

Omar Khayyâm
Robâiyât : Les quatrains du sage Omar Khayyâm de Nichâpour et de ses épigones

Wiki

Place, place ... !

À la découverte de l’Iran – 2018 © Daniel Schipper – Foto Astrid Labonne
Le Meidan Emam est une place publique urbaine au centre d’Ispahan.
Meidan Emam, Ispahan

« Comme l’eau du fleuve ou, le vent du désert,
un nouveau jour s’enfuit de mon existence…
Le chagrin ne fit jamais languir ma pensée, à propos de deux jours :
celui qui n’est pas encore, celui qui est passé.
»

Omar Khayyâm
Robâiyât : Les quatrains du sage Omar Khayyâm de Nichâpour et de ses épigones

Wiki

Bas-relief triomphant

À la découverte de l’Iran – 2018 © Daniel Schipper – Foto Astrid Labonne
Relief sasanien à Naqsh-e Rustam représentant le triomphe de Shapur I sur l’empereur romain Valérien et Philippe l’Arabe.
Naqsh-e Rostam, site archéologique près de Persépolis.

« Le bien et le mal qui sont dans la nature humaine,
Le bonheur et le malheur que nous garde le destin …
N’en accuse pas le ciel, car, au point de vue de la sagesse,
Ce ciel est mille fois plus impuissant que toi.
»

Omar Khayyâm
Robâiyât : Les quatrains du sage Omar Khayyâm de Nichâpour et de ses épigones

Wiki

Bas-relief en hauteur !

À la découverte de l’Iran – 2018 © Daniel Schipper – Foto Astrid Labonne
Naqsh-e Rostam, site archéologique près de Persépolis.

« Autrefois, quand je fréquentais les mosquées,
je n’y prononçais aucune prière,
mais j’en revenais riche d’espoir.
Je vais toujours m’asseoir dans les mosquées,
où l’ombre est propice au sommeil.
»

Omar Khayyâm
Robâiyât : Les quatrains du sage Omar Khayyâm de Nichâpour et de ses épigones

Wiki

Où sont passés les minarets ?

À la découverte de l’Iran – 2018 © Daniel Schipper – Foto Astrid Labonne
Mosquée du Cheikh Lotfallah, Ispahan (début du xviie siècle – 1598 à 1619)

« C’est bon, on fait une pause kawa et après, on attaque ! »

Michel Crémadès
Les Visiteurs 2 (Les Couloirs du temps), 1998

Wiki

Kawa shop

À la découverte de l’Iran – 2018 © Daniel Schipper – Foto Astrid Labonne

13 décembre 2018

« La diversité culturelle est le patrimoine commun de l’humanité.
Chaque culture est une porte ouverte sur l’universel.
»

Unesco
Convention de l’Unesco sur la protection et la promotion
de la diversité des expressions culturelles (2005).

Wiki

Sésame

À la découverte de l’Iran – 2018 © Daniel Schipper – Foto Astrid Labonne
Abyaneh – ive siècle

Pour laisser un commentaire rendez-vous ici : www.lafotodujour.fr

« La passion s’accroît en raison des obstacles qu’on lui oppose. »

William Shakespeare
Tout est bien qui finit bien

Wiki

Unionistes

À la découverte de l’Iran – 2018 © Daniel Schipper – Foto Astrid Labonne
Natanz, place de la mosquée

« Savoir sourire : quelle force d’apaisement,
force de douceur, de calme, force de rayonnement !
»

Guy de Larigaudie

Wiki

Safran à Natanz

À la découverte de l’Iran – Abyaneh – 2018 © Daniel Schipper – Foto Astrid Labonne

   « Le safran est apéritif, digestif, résolutif et un peu astringent : il atténue la masse du sang, il récrée les esprits ; c’est pourquoi on l’appelle cordial, et on le prescrit dans la syncope, la palpitation, et contre les poisons. Il fortifie l’estomac, il aide la digestion : il délivre les poumons d’une pituite trop épaisse, il adoucit la férocité âcre et irritante ; il apaise la toux ; c’est pourquoi quelques-uns l’appellent l’âme des poumons : et on l’emploie heureusement dans l’asthme et la phtisie. Il lève les obstructions du foie, il guérit la jaunisse, il remédie à plusieurs maladies de la matrice, il provoque les mois ; il aide d’une manière spécifique l’accouchement difficile, en faisant sortir le foetus ».

Etienne-François Geoffrey
Tractatus de materia medica (Traité de matière médicale), J. Desaint et C. Saillant, Paris, 1741

Wiki

Safran à Natanz

À la découverte de l’Iran – Safran à Natanz – 2018 © Daniel Schipper – Foto Astrid Labonne
Crocus sativus (safran)

« Le chemin le plus court d’un point à un autre est la ligne droite,
à condition que les deux points soient bien en face l’un de l’autre.
»

Pierre Dac

Wiki

Allo ?

À la découverte de l’Iran – 2018 © Daniel Schipper – Foto Astrid Labonne

« Voyager, ce n’est pas se déplacer,
c’est céder à l’appel de ces fameux Ailleurs,
enchantés comme le chant d’une clarinette balkanique,
chatoyants comme un tapis persan,
odoriférants comme une parillada argentine.
»

Patrick Boman
Le voyage cent façons

Wiki

Voyage... voyage...

À la découverte de l’Iran – 2018 © Daniel Schipper – Foto Astrid Labonne

« Nos cerveaux sont nos balais, nos traîneaux, nos ailes,
nos buissons ardents, nos tapis volants, nos onguents, nos lampes d’Aladin.
»

Nancy Huston
Instruments des ténèbres

Wiki

Tapis

Iran – 2018 © Daniel Schipper – Foto Astrid Labonne