« Le safran est apéritif, digestif, résolutif et un peu astringent : il atténue la masse du sang, il récrée les esprits ; c’est pourquoi on l’appelle cordial, et on le prescrit dans la syncope, la palpitation, et contre les poisons. Il fortifie l’estomac, il aide la digestion : il délivre les poumons d’une pituite trop épaisse, il adoucit la férocité âcre et irritante ; il apaise la toux ; c’est pourquoi quelques-uns l’appellent l’âme des poumons : et on l’emploie heureusement dans l’asthme et la phtisie. Il lève les obstructions du foie, il guérit la jaunisse, il remédie à plusieurs maladies de la matrice, il provoque les mois ; il aide d’une manière spécifique l’accouchement difficile, en faisant sortir le foetus ».

Etienne-François Geoffrey
Tractatus de materia medica (Traité de matière médicale), J. Desaint et C. Saillant, Paris, 1741

Wiki

Safran à Natanz

À la découverte de l’Iran – Safran à Natanz – 2018 © Daniel Schipper – Foto Astrid Labonne
Crocus sativus (safran)

Une réponse à 10 décembre 2018

  • avatar

    Bonjour 🤝 Daniel. Au 18ème siècle le safran guerissait presque tout.!!! Une belle 📸. Sinon, le safran D’Iran ne se vend que 600 euros 💶 le kg cette année, aux producteurs, à cause de l’embargo américain. Cela dit, je ne sais pas si ça soigne, mais c’est très bon 😋 dans les sauces et les plats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réception par email
Pour recevoir quotidiennement La foto du jour, inscrivez-vous ci-dessous
(c'est gratuit depuis 15 ans !)
Votre prénom :
Votre email :

Je déteste les spams autant que vous, vos données ne seront jamais partagées.

Commentaires récents